Du 28 mars au 18 avril 2017, le Crédit Foncier a réalisé une enquête auprès de 7.000 ménages afin de comprendre leurs attentes et leurs motivations, concernant l’achat d’une résidence principale. L’étude confronte aussi ces attentes à la réalité et aux concessions parfois nécessaires pour devenir propriétaire.  Les Trois Roches, spécialiste de l’accession sociale à la propriété, vous présente les résultats de cette enquête.

Les motivations

Pour connaître les raisons qui poussent les français à acheter leur résidence principale, l’enquête fait la distinction entre les primo-accédants et ceux pour qui ce n’est pas la première acquisition immobilière. Côté primo-accédants, la première motivation, c’est d’être chez-soi (72 %), ce qui va de pair avec l’envie pour 31 % des personnes interrogées de pouvoir aménager leur logement comme elles le souhaitent. De plus, 69 % des primo-accédants veulent acheter pour ne plus payer de loyers à fonds perdus.

Côté secundo-accédants, on achète surtout pour avoir un logement plus grand (40 %), ou pour changer d’environnement (31%). D’autres facteurs peuvent également motiver ce nouvel achat, comme par exemple une mutation professionnelle ou un rapprochement familial.

Les critères de recherche

D’après l’enquête, les trois critères de recherche les plus importants sont la localisation, la superficie et le nombre de pièces. Bien évidemment, les critères varient selon les ménages et la situation familiale. Si dans l’ensemble, les personnes interrogées recherchent plutôt une maison (72 %), dans le détail cela dépend de la commune où elles souhaitent vivre. Ainsi pour les villes de plus de 100 000 habitants, seules 33 % d’entre elles recherchent une maison.

Selon cette étude, les ménages français souhaitent consacrer en moyenne 172 000€ à l’achat de leur résidence principale. Quant au choix d’un achat dans le neuf ou dans l’ancien, il est relativement partagé puisque 55 % des personnes interrogées souhaitent acheter dans l’ancien et 45 % dans le neuf.

La confrontation du rêve et de la réalité

En moyenne, après un an de recherche, 71% des ménages ont fait l’acquisition d’un logement, mais beaucoup d’entre eux ont dû faire des concessions pour accéder à la propriété. Ainsi, l’étude démontre qu’en moyenne le montant de la transaction est supérieur de 2 % au budget initial. De plus, pour pouvoir acheter leur résidence principale, 28 % des ménages ont finalement acheté un logement plus petit et 23 % se sont éloignés de leur zone géographique de prédilection.

Enfin, 55 % des acquéreurs ont négocié avant d’acheter afin d’obtenir une baisse de prix.

Si vous aussi vous souhaitez concrétiser votre rêve d’accéder à la propriété, la société Les Trois Roches vous propose des biens issus du parc HLM à des prix abordables. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page biens à vendre de notre site.