Les Trois Roches est adhérente à l’association QualiSR depuis février 2016.

Celle-ci, créée pour conduire la mise en place d’une certification des « syndics de redressement » pour copropriétés en fragilité ou en difficulté avérée, vient de franchir un pas décisif avec l’adhésion de l’UNIS, le 25 janvier dernier, en même temps que la signature entre QualiSR et l’ANAH d’une convention de soutien opérationnel et financier, visant à renforcer la professionnalisation des acteurs intervenant dans les copropriétés fragiles ou en difficulté.

Ces engagements émanent du constat de l’importance du rôle du syndic de copropriété dans la prévention du processus de dégradation des copropriétés fragiles, et dans la mise en œuvre des actions de redressement. Le champ d’action est considérable : sur près de 617.000 copropriétés (6.9 millions de logements), le nombre de copropriétés fragiles est estimé à plus de 100.000 (19% du parc).

L’ANAH, à travers ses programmes tel que « Habiter mieux » et le déploiement des aides à la rénovation et à la transition énergétique, a fait du traitement des copropriétés fragiles et en difficulté une de ses priorités d’action. Elle pourra apporter son expérience sur la gestion difficile des immeubles.

Pour les syndics, la gestion d’un immeuble en difficulté ou à redresser financièrement et techniquement requiert une expérience et des compétences spécifiques, si nécessaire complétées par une formation. L’objectif de la création de l’association QualiSR est que ces compétences soient reconnues par une certification, et qu’une liste de syndics ainsi spécialisés soit mise à disposition des collectivités et tribunaux  Cette certification devrait permettre à l’ensemble des parties prenantes d’être sécurisées sur la qualité des prestations du syndic choisi.