Lorsque l’on emménage dans un appartement en copropriété, il est indispensable de bien différencier les parties privatives des parties communes.

Les parties privatives sont celles dédiées à l’usage exclusif du propriétaire. Il doit donc en assurer l’entretien. A l’inverse, les parties communes appartiennent à la copropriété. Chaque copropriétaire dispose librement de ses parties privatives et des parties communes à condition qu’il ne porte atteinte ni aux droits des autres propriétaires ni à l’immeuble.

 

partiesprivcom

 

Pour pouvoir débuter des travaux dans les parties communes, il est nécessaire d’obtenir l’accord des autres copropriétaires. On peut retenir pour les parties communes : le sol, les cours, les espaces verts ou les éléments d’équipement commun. Cependant, les critères définissant les parties communes ne sont pas impérativement donnés par la loi, et afin de les connaître il est important de se référer au règlement de copropriété.

Les Trois Roches, spécialiste de la gestion solidaire, gère de plus de 1 500 lots en copropriété et s’engage à limiter le montant des charges d’exploitation de votre immeuble.