Les Trois Roches, spécialiste de la gestion de patrimoine pour le compte de tiers HLM, vous informe sur la hausse de la vacance commerciale dans les centres-villes.

D’après une récente étude de l’institut pour la ville et le commerce, depuis 2010 la vacance commerciale s’est fortement accrue. Ainsi, en 2016, elle atteint en moyenne 11.3 % dans les cœurs de villes de plus de 25.000 habitants. De plus, toujours selon cette étude, actuellement 60% des centres-villes français souffrent d’une vacance de plus de 10 %.

De moins en moins de commerces dans les petites villes

Parmi l’ensemble des centres-villes, ce sont surtout dans les villes de moins de 100.000 habitants que l’on observe cette tendance. En effet, dans ces communes, la vacance est en moyenne de 12.1 % contre une moyenne à 8.5 % dans les villes de plus de 250.000 habitants. C’est par exemple le cas dans des villes comme Calais, Auxerre ou Cholet, où le taux de commerces inoccupés dépasse les 15 %.

Il ne faut pas chercher loin pour comprendre les causes de cette disparition des commerces en centre-ville: les centres commerciaux de plus en plus nombreux en périphérie et le boom du e-commerce sont parmi les facteurs qui impactent le plus nos cœurs de ville.

Enfin, à Angers, le centre-ville se porte bien. En effet en 2016 seulement 4.6 % des commerces du centre-ville angevins étaient vacants.