En France, 58 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale et, dans l’ensemble, le désir de devenir propriétaire reste très ancré dans les mœurs françaises. Pour autant, la question d’acheter ou de louer se pose, dans une société qui valorise de plus en plus l’expérience plutôt que la possession. Les Trois Roches vous informe sur les conséquences de devenir propriétaire de sa résidence principale.

69 % des primo-accédants déclarent vouloir devenir propriétaires, pour ne plus payer de loyer « à fonds perdu ». Dans le détail, les avantages économiques à devenir propriétaire ou à rester locataire ne sont pas aussi évidents qu’il y paraît.

Le coût réel

Lorsque l’on devient propriétaire, les coûts réels ne se limite pas au prix d’achat du logement. Il faut aussi prendre en compte les frais de notaire ainsi que les éventuels frais d’agence à payer immédiatement. Ensuite, dans la vie de tous les jours, être propriétaire implique de voir son budget logement augmenté. En effet, entre les coûts liés aux syndics pour les copropriétés, les frais d’entretiens et la taxe foncière, les coûts sont bien plus importants que pour un locataire.

Les avantages sur le long terme

Mais il ne faut pas oublier que devenir propriétaire c’est un projet de vie, qu’il faut donc envisager sur le long terme. D’une part, l’emprunt immobilier est une forme d’investissement forcé, qui permet donc au ménage de se composer un capital. C’est donc aussi une façon d’anticiper la perte de revenus liée à la retraite. De plus, quand le marché est favorable, une revente peut permettre de réaliser un bénéfice pouvant être important.

Les équipes des Trois Roches vous accompagnent dans votre projet et vous permettent de maîtriser le financement et le coût global de votre achat.