Depuis quelques années, la lutte contre les ‘’marchands de sommeil’’ est de plus en plus forte, et est présente principalement dans le parc locatif privé.

Elle a été renforcée le 23 novembre 2018, par un décret de la loi ELAN, qui s’est attaché particulièrement à ce problème de ‘’marchands de sommeil’’ et d’habitats indignes.

Les « marchands de sommeil’’ achètent des biens à prix bas, en mauvais état, puis les louent et profitent de la faiblesse de leur locataires pour ne pas entretenir les logements et proposer des conditions d’habitations incorrectes.

Dorénavant, les agences immobilières, les syndics de copropriété et le gestionnaire locatif ont pour devoir de dénoncer ces pratiques. Dans ce contexte, avec leur activité de copropriété et le respect des réglementations, le pôle copropriété de la société les Trois Roches, lorsqu’il sera confronté à de telles situations, en informera les instances prévues à cet effet.