coût uu logementLes Trois Roches, spécialiste de la gestion de patrimoine immobilier, s’intéresse au coût du logement dans le budget des ménages français.

Le constat est simple : le logement pèse de plus en plus dans le budget des ménages français. Ainsi, entre le début des années 2000 et aujourd’hui, le taux d’effort net pour le logement à augmenter de 2.4 point de pourcentage. Autrement dit, le rapport entre les dépenses liées à l’habitation principale et les revenus moyens des ménages est passé de 16% à 18.4%. En termes de budget, cela représente une augmentation moyenne de près de 200€ par mois.

Cette moyenne nationale, cache dans le détail de nombreuses disparités. En effet, le taux d’effort est beaucoup plus important pour les ménages ayant les revenus les plus faibles Ainsi, d’après l’INSEE le taux d’effort des ménages du premier quartile, c’est à dire le quart des ménages français avec les plus petits revenus, est de plus de 30%. De plus, on remarque que le taux d’effort des locataires à augmenter plus fortement que celui des propriétaires. Un écart qui s’explique par une hausse des loyers plus rapide que celle des salaires, et qui pèse particulièrement sur les ménages les plus modestes qui ne peuvent accéder à la propriété.

La question est désormais de savoir quel sera l’impact des futures politiques sur le logement pour les français.