Selon un sondage Elabe pour le Crédit Foncier, « Les Echos » et Radio Classique, les français semblent dans l’ensemble satisfaits de leur logement.

En effet, devenir propriétaire d’un logement signifie qu’il y a un engagement un long terme et une inscription dans un projet de vie.

Les logements représentent aujourd’hui un tiers du patrimoine français à eux seuls contre un tiers pour les terrains bâtis et un tiers pour les actifs financiers. Le logement est donc le premier poste du budget familial, alors que la santé et l’alimentation semblent secondaires.

Le paradoxe

Même si les français sont satisfaits de leur logement et le revendiquent, parce qu’ils garantissent le bien-vivre de la population, la thématique de l’évolution des biens révèle tout de même des dysfonctionnements nationaux.

L’extension des aides au logement à de nouvelles catégories de locataires entraîne une augmentation des loyers. Et les entreprises doivent payer plus cher leurs salariés pour qu’ils puissent se loger correctement.

De plus, les jeunes ont quant à eux de nombreuses difficultés pour accéder à la propriété sans avoir un emploi stable ou des parents assez aisés pour les aider à constituer un apport personnel.

La valeur qualitative et financière du logement s’accroît, cependant certains restent insatisfaits de son évolution monétaire.

La S.C.I.C Les Trois Roches propose l’accession sociale à la propriété, avec des logements appropriés et abordables pour tous. Spécialisée dans la vente de logements anciens, les immeubles de logements en vente sont rénovés afin que ses clients, qui deviennent copropriétaires, n’aient pas à réaliser de travaux pendant les 5 à 10 ans suivant l’achat.

francaislogementsPlus de renseignements ici