Emmanuelle COSSE, Secrétaire nationale d’Europe Écologie-Les Verts depuis 2013, vient d’être nommée, le 11 février dernier, ministre du Logement et de l’Habitat durable, en remplacement de Sylvia Pinel. Entre 2010 et 2015, elle a également été vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France chargée du Logement, de l’Habitat, du renouvellement urbain et de l’Action foncière.

Réactions de Jean-François Buet dans la presse depuis cette nomination : « Nous attendons de rencontrer Mme Cosse afin de connaître sa ligne politique. Notre volonté est de nous mettre au travail le plus vite possible, un travail empreint de pragmatisme. Nous devons rapidement connaître ses positions quant à la mise en place de la loi ALUR et les différents décrets d’application qui en découleront. »

« Personne ne sait quelle est la politique logement du président de la République. Après avoir avec Sylvia Pinel élargi le PTZ et mis en place un dispositif d’investissement locatif qui est une réussite, il nomme au gouvernement une ministre dont on ne sait si elle est favorable à ces mesures ». (Le Figaro 13/02/2016)

« Les professionnels s’interrogent et ne comprennent pas que le logement soit une variable d’ajustement de l’échiquier politique »,
ajoute-t-il. Il indique toutefois qu’il sera « pragmatique » et ne fera « pas de politique ». Le Journal Du Dimanche (14/02/2016)

« C’est une femme de conviction dont la nomination est porteuse de beaucoup d’incertitudes et d’incompréhension et nous sommes impatients de la rencontrer pour savoir ce qu’elle compte faire ». (La Croix du 15/02/2016).