Malgré des prix légèrement en hausse, mais toujours convenables, Angers attire de plus en plus d’acheteurs. Avec un prix de 2 063 € du m² et une hausse de 2.6 % en un an, devenir propriétaire dans la deuxième ville des Pays de la Loire n’est pas si compliqué que ça, lorsque l’on compare au reste de la France, qui affiche un prix de 3 798 € du m², pour un appartement ancien. Les Trois Roches vous présente les résultats du baromètre LPI – SeLoger à Angers.

 

Un prix légèrement en hausse

En un an, le prix de vente d’un bien à Angers a augmenté d’environ 2.6 %. Une hausse pas si alarmante au regard de l’augmentation des prix dans les autres grandes villes de France. On retrouve comme exemple Bordeaux, dont les prix ont flambé de 13.6 % en un an, Lille avec une hausse de 9.8 % ou encore Lyon avec 8.4 %.

Des quartiers plus chers que d’autres

 

Le prix du m² varie selon les quartiers. Sans surprise, le centre est l’endroit le plus cher de la ville, avec un prix moyen de 2 154 € du m². En deuxième place, la Doutre,  moins onéreux (1 946 € du m²), reste tout de même très prisé pour son charme à l’ancienne. On trouve très peu d’offres dans ce secteur.

Certains quartiers vont prendre de la valeur dans les années à venir, avec l’arrivée de nouveaux projets, telle la future patinoire, ou encore un des projets innovant sélectionné dans le cadre d’Imagine Angers.  L’hyper-centre (rue des Lices, rue Hoche) qui le jouxte est également très convoité, notamment pour ce qui est des biens de faible superficie. Mais la demande est aussi très forte dans les quartiers Justice-Madeleine-Saint-Léonard et Belle-Beille. La forte concentration d’étudiants, qui caractérise Belle-Beille, en fait d’ailleurs un secteur sur lequel bon nombre d’investisseurs locatifs concentrent leurs recherches, et pour cause, la pression locative y est forte et les prix généralement moins élevés que du côté de la Doutre ou encore de l’hyper-centre angevin. Quant à Montplaisir et la Roseraie, même si les prix y sont bien plus abordables, un rendement intéressant est possible, mais il est plus difficile d’y trouver des locataires.

Les Trois Roches, spécialisé dans l’accession sociale à la propriété et la gestion immobilière, impliquée et solidaire, propose des biens dont le prix de vente est généralement inférieur aux prix du marché de l’immobilier. Retrouvez tous nos biens sur notre site web.