Compte tenu de l’engouement à devenir propriétaire et la conjoncture financière favorable, le prix de l’immobilier augmente de façon assez soutenu. Ce contexte est peu favorable aux primo-accédants. En effet, leur pouvoir d’achat immobilier se réduit malgré le taux d’intérêt faible.

La meilleure possibilité pour eux est d’acquérir un logement issu du patrimoine de bailleurs sociaux, grâce au pack de sécurité et sérénité, garantissant un prix abordable et maîtrisé. Il bénéficie d’une garantie de rachat ou encore une assurance de relogement sous certaines conditions.

Ces six dernières années, le statut des acquéreurs a globalement peu évolué. En effet, entre 2013 et 2018, le pourcentage d’acquéreurs étant déjà locataires du logement est passé de 39% à 34% ; laissant plutôt des personnes tierces acquérir le logement. Le pourcentage des acquéreurs tiers est passé de 33% en 2013 à 42% en 2018. Enfin, les autres acquéreurs sont d’autres locataires d’un logement social, ils étaient 24% en 2018. Les primo-accédants ont accès aux logements proposés à la vente par la société les Trois Roches.

Vous pouvez retrouver toutes nos offres sur le site www.lestroisroches.com.