Selon l’association des responsables de copropriété (ARC), en 2016 les charges en copropriété ont augmenté de près de 4%, alors qu’en parallèle l’inflation n’est que de 0.5% sur la même période. Les Trois Roches revient sur les raisons de cette hausse.

Le vieillissement du parc immobilier

Parmi les éléments entraînant une hausse des charges, on retrouve les problèmes liés à un parc de logements vieillissants. En effet, ces derniers demandent donc beaucoup plus d’entretien, on remarque d’ailleurs que l’entretien est l’un des postes de dépense les plus important. De plus, avec des logements de plus en plus anciens, le nombre de sinistres augmente et c’est mécaniquement le coût de l’assurance qui s’envole. Ainsi on estime qu’en dix ans les contrats d’assurance ont augmenté de plus de 80%.

Le coût du chauffage

Le chauffage est le premier poste de dépense dans une copropriété et dépend de nombreux aléas. Les évolutions des tarifs des ressources énergétiques impactent ainsi fortement ce poste de dépense. Il en va de même pour les conditions climatiques, on a donc plus consommé en 2016 comparé à 2015 car l’automne et le début de l’hiver ont été plus froids.

La hausse des frais de gestion

Entre 2015 et 2016 on remarque que les frais de gestion ont augmenté de 4%, cela est notamment dû à forte hausse des coûts de syndic. En effet, dans une récente étude, l’ARC a dénoncé les pratiques de nombreux syndics, qui suite à la mise en place du « contrat-type » ont augmenté leurs tarifs.

Chez Les Trois Roches, nous nous engageons à gérer nos copropriétés dans un souci de coûts maîtrisés. Cela fait partie de notre engagement pour une gestion solidaire des copropriétés.